Auteur : Janet Evanovich
Roman d'origine : américain
Édition lue : Pocket
Série : Stéphanie Plum

Couverture : Adieu froufrous, adieu dentelles. La lingerie, c'est fini. Stéphanie Plum, trente ans, n'a plus de boulot. Sa télé est au clou, son frigo est vide et elle se désespère.

Heureusement, il y a son cousin Vinnie ! Il dirige une agence de cautionnement et cherche un chasseur de primes... Elle décroche le job et se retrouve sur les traces de Joe Morelli, un flic accusé de meurtre. Un malin, un dur, un séducteur...

D'ailleurs, ce ne serait pas le même Joe Morelli qui l'a séduite et abandonnée lorsqu'elle avait seize ans ? Une raison de plus pour le retrouver


Mon avis : Comme j'ai pu le lire souvent sur d'autres blogs, je ne suis pas la seule à avoir apprécier ce livre. Je l'ai lu pour la première fois il y a quelques années, ainsi que les autres tomes de la série. Jusqu'à ce qu'arrivée au tome 9, je reste sur ma fin car la maison d'édition n'éditait plus les romans... Ô rage ô désespoir...

Et dernièrement, petit tour chez le libraire et là que vois-je sur l'étal ? je vous le donne en mille : un nouveau roman de Plum ! youpi et tralala je l'achète direct et en le feuilletant, j'ai la joie de lire que la maison d'édition reprend la série et que de nouveaux tomes seront à paraître en 2015 (le temps qu'elle refasse une parution des anciens). Donc me voilà à relire cette série qui m'avait laissé des souvenirs impérissables.

Stéphanie Plum est une héroïne rafraîchissante, elle est comme nous toutes (à quelques exceptions près, je ne veux pas vexer les Wonderwomen qui existent en ce bas monde) et donc c'est un pur bonheur de lire toutes les catastrophes qui lui arrivent. Parce, oui, la grosse différence entre elle et nous, c'est que ce qui nous arrive dans l'ensemble peut être qualifié au pire de mésaventure... Mais Stéphanie... Stéphanie voit sa voiture (enfin presque tout comme sa voiture) exploser, sa grand-mère se faire gentiment virer d'une salle d'exposition funéraire (et pour sa grand-mère c'est catastrophique en plus d'être honteux)... et j'en passe et des meilleures.

Et les personnes qu'elle côtoie sont elles aussi des monuments : la grand-mère (donc j'ai parlé ci-dessus), sa mère, son cousin Vinnie, les prostituées et évidemment Joe Morelli. ah, il ne faut pas oublier le mystérieux Ranger qui la guide dans son nouveau métier de chasseuse de prime.

J'ai éclatée de rire à la lecture de certains passages. Je vous recommande donc d'éviter de le lire dans les lieux publics, j'ai pour ma part eu droit à des regards suspicieux de la part de passagers du métro inquiets de ces gloussements incontrôlables que j'essayais de masquer...

5-fleurs