Auteur : J.K. Rowling
Roman d'origine : anglais
Édition lue : Grasset

 

Couverture : Bienvenue à Pagford, petite bourgade en apparence idyllique. Un notable meurt. Sa place est à prendre...

Comédie de mœurs, tragédie teintée d’humour noir, satire féroce de nos hypocrisies sociales et intimes, ce premier roman pour adultes révèle sous un jour inattendu un écrivain prodige.


Mon avis : J.K. Rowling... Elle m'a enchanté avec Harry Potter alors j'étais forcément curieuse de lire son roman "pour adultes". Parce que c'est bien comme ça que nous a été présenté ce livre partout dans la presse, donc curiosité curiosité...

Donc Pagford. Je ne sais pas s'il vous est déjà arrivé de regarder des épisodes de l'Inspecteur Barnaby, mais durant toute la lecture de ce roman, j'ai eu une forte impression d'être dans le Kent, à Midsomer valley, et qu'à chaque page tournée, ce cher inspecteur allait finir par arriver, cahin cahan, pour régler tout ce joyeux mic-mac !

Niveau style c'est fluide, pas de souci là dessus... mais qu'est-ce que c'est lent... quand des amis me demandaient "alors qu'est-ce que tu penses de ce livre ?" je leur disais d'attendre, je ne faisais que commencer la lecture, jusqu'à ce qu'ils me fassent remarquer que j'avais déjà lu plus de la moitié du livre. L'intrigue n'avance pas et puis dans les 20... bon 50 dernières pages, tout se dénoue. 

Beaucoup trop de personnages à suivre, beaucoup trop d'intrigues qui se mèlent les unes aux autres (enfin ça rejoint le côté trop de personnages). J'ai du mal à recommander la lecture de ce roman. Sauf si comme moi, vous êtes curieux. Mais bon comme dit l'adage, la curiosité est un vilain défaut.