Auteur : Mary Higgins Clark
Roman d'origine : américain
Édition lue : Le Livre de poche

Couverture : Ethel Lambston, écrivain et journaliste est assassinée alors qu'elle se disposait à publier sur le sujet de la mode new-yorkaise un livre explosif et compromettant pour des personnalités en vue. Dont ce grand couturier accusé de trafic de drogue.

Son amie, Neeve Kearny, prend de gros risques en cherchant la vérité dans ce New York où le pouvoir et la richesse suscitent des ambitions sans mesure et sans scrupules. 


Mon avis : Mary Higgins Clark... l'auteur de plus de ... bref l'auteur de tant de romans à suspense que l'on ne va pas s'amuser à les compter ! Il fallait bien que je m'y colle un jour non ?

Et je comprends son succès. C'est bien écrit, dans un style fluide, qui passe tout seul et qui ne donne pas mal à la tête. Bon évidemment, je pense que parfois, certains détails auraient pu être passés sous silence (par exemple, elle aurait pu ne pas écrire que Neeve, en s'appercevant que son pull irlandais blanc n'allait pas, court se changer pour mettre un chandail blanc et bleu) mais bon, comme le roman se passe dans la mode, c'est un effet qui va au final (reste à voir si c'est présent dans tous les autres romans !).

L'intrigue est bien cousue, on est plongé dans le petit monde de Neeve et de tous ceux qui gravitent autour de cette affaire. M. Higgins Clark a su mener l'histoire de telle façon que l'on se laisse prendre au jeu et que l'on s'inquiète, tout comme Myles, le père de Neeve, pour cette dernière.

Pour une première lecture de cette grande dame du "suspense" comme on peut le lire à chaque sortie de nouveau roman, je dirais que l'essai était plus que concluant. J'ai deux autres petits romans d'elle sous le coude... A lire donc !

4-fleurs