Auteur : Terry Pratchett
Roman d'origine : anglais
Édition lue : Pocket
Série : Les annales du Disque-monde

Couverture : Le frère de Margot Barrette est parti au front et ne donne plus de nouvelles. Qu'à cela ne tienne, la jeune femme se déguise en homme et s'engage dans l'armée. Ce qui brave tous les interdits de son pays, la Borogravie, où les femmes n'ont pas le droit de porter des pantalons... Voilà Margot plongée en pleine guerre, entourée par de nouvelles recrues tout aussi inexpérimentées qu'elle - dont un vampire, un troll et Igor - sous la houlette d'un caporal sadique - Ce monstrueux régiment saura-t-il vaincre l'ennemi ?


Mon avis : 28e tome d'une série qui n'en finit pas d'être traduite et publiée. Et toujours autant de plaisir à lire. Oh, je ne dis pas que certains tomes m'ont paru plus plats que d'autres, mais j'ai toujours dévoré les romans de T. Pratchett. Son humour est tellement... comment dire ?

Il faut quand même que je vous signale que le traducteur a été très souvent récompensé pour son travail sur les livres du Disque-monde, on sait donc que l'on a en main quelque chose qui s'approche le mieux de ce que l'auteur a dit en anglais. Donc tous les jeux de mots sont présents, sur les noms des personnages, sur les lieux, sur les expressions (et on sait combien il est difficile de traduire les expressions !).

Ici, T. Pratchett revisite Mulan, se lance dans une guerre contre les idées reçues et nous livre quelques batailles féministes (enfin presque). Les personnages féminins de T. Pratchett sont toujours des femmes fortes, avec du caractère et ne se laissant pas faire, c'est donc un plaisir de voir Margot partir à la guerre dans ce pays où les femmes ne sont pas vraiment tenues de se faire remarquer.

4-fleurs