Auteur : Stephenie Meyer
Roman d'origine : américain
Édition lue : Black Moon
Série : Twilight

Couverture : « L'heure était venue de chasser. Inhalant profondément, j'ai reniflé l'odeur du sang des humains dans la rue. S'ils n'étaient pas les seuls alentour, ils étaient les plus proches. Le gibier qu'on se choisissait relevait d'une décision que l'on devait prendre avant d'en humer le parfum. Après il était trop tard pou changer d'avis. Un râle sourd s'est échappé de mes lèvres. Ce sang était à moi. L'incendie de ma gorge a redoublé d'intensité, et je n'ai plus songé qu'à m'abreuver. »


Mon avis : Voilà, c'est ainsi que j'aurais aimé que S. Meyer écrive toute la série Twilight. Elle explique dans son prologue qu'elle s'est mis dans la peau d'un vampire assoiffé de sang pour écrire cette nouvelle. On y voit donc un côté prédateur qui manque dans la saga.

De fait, lorsque Bella et les Cullen se retrouvent face à des vampires à la nourriture "habituelle", on ne ressent pas que les vampires sont des chasseurs nés. S. Meyer ne s'était donc pas encore mis dans leur peau. Et cela se ressent. C'est pourtant ce genre de littérature qu'elle aurait dû mettre en place plutôt que ce qu'elle écrit dans toute la saga. Je sais que L'appel du sang est une nouvelle qu'elle a écrit après, mais le style est plus violent, et donc correspond plus à des vampires, tels que l'on se les imagine. Autant j'arrive à concevoir que la famille Cullen soit "gentille", mais ça manque vraiment d'un côté agressif dans les romans. Sans en enlever au principe que j'ai aimé bien sûr.

Et pour en revenir à cette nouvelle, j'ai vraiment apprécié de la lire. C'est bien écrit, on a affaire à de vrais vampires, tels que l'on pourrait les envisager, avec un côté agressif, à la limite de la réflexion pour certains (normal pour des nouveaux-nés). Enfin quand je dis de vrais vampires, on reste quand même dans le monde de Twilight, alors la boule à facette est toujours de mise !

 4-fleurs