Auteur : Helen Fielding
Roman d'origine : anglais
Édition lue : J'ai lu



Couverture : Bridget a presque trente ans et n'est toujours pas mariée. Entre une mère égoïste et des amis plus ou moins en couple, elle cherche son prince charmant qui changera sa vie, son regard sur elle-même et sur le monde.


Mon avis : Ayant adoré le film, je me suis acheté le livre an me disant, en toute naïveté, que je retrouverais toute la fraîcheur et la bonhomie que Renée Zellweger apporte à son personnage. Et non, quelle déception ! C'est horrible de dire ça, parce que le livre est bien, mais l'adaption cinématographique m'a plus plu...

C'est triste quand ça arrive, à nous les dévoreurs de livres. Autant vous dire que ça m'arrive assez rarement, je trouve toujours le petit truc qui manque, le petit truc qui fait que même si le film est un film que j'adore, le livre garde ma préférence... ou alors au pire, il sont au même niveau (c'est ce qui m'arrive avec le Cercle des poètes disparus, impossible de dire qui est le mieux, le film ou le livre !).  Mais là... déception... Bridget Jones battue par son homologue cinématographique Renée Zellweger.

Le style journal intime déroute un peu au début (surtout que certaines abréviations apparaissent), et il est gênant que l'on ressente l'approche de la publication première (c'est-à-dire dans un journal hebdomadaire)... Vraiment je pense que cela devait bien convenir à une publication par semaine, mais à lire en continu, moi ça m'a paru parfois décousu (mais au final, comme peu l'être un journal intime, non ?).

Bref, au final, une lecture sympathique, mais qui m'a laissé sur ma faim... dommage !

https://p1.storage.canalblog.com/16/91/900646/68493825_m.jpg